Petites annonces immobilier

Quel dispositif fiscal choisir pour investir dans l’immobilier ?

La fiscalité est un point important lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier. C’est un élément qui doit même être pris en compte dans sa stratégie de placement. Certains dispositifs permettent même de payer moins d’impôts. Selon les conditions, voici alors quelques choix qui s’offrent aux investisseurs.

Dispositif Pinel

La loi Pinel, anciennement Loi Duflot, est un dispositif de défiscalisation spécialement conçu pour donner un petit coup de pouce au marché du neuf. Il convient beaucoup aux propriétaires de locations neuves ou VEFA (Vente en Futur État d’Achèvement). Les avantages fiscaux sont progressifs et échelonnés en fonction du nombre d’années de possession :

  • 6 ans de possession : 12 % de réduction d’impôt ;

  • 9 ans de possession : 18 % de réduction d’impôt ;

  • 12 ans de possession : 21 % de réduction d’impôt.

Il faut savoir que cette mesure de défiscalisation peut s’appliquer sur les revenus globaux du foyer fiscal et non pas uniquement sur les recettes locatives.

Dispositif Malraux

La loi Malraux a été établie dans l’objectif de sauvegarder le patrimoine architectural français et de conserver des immeubles spécialement classés. Ainsi, tout investisseur misant sur ce type d’actif et réalisant des travaux de rénovation se rend éligible au dispositif Malraux. Les propriétaires bénéficieront ainsi de 22 % à 30 % du montant des travaux en réduction d’impôt selon la catégorie du bien acquis.

Dispositif Girardin

Dans le cadre d’un investissement immobilier en Outre-Mer, la loi Girardin offre aussi des prérogatives de défiscalisation aux épargnants. En optant pour cette option de se constituer un patrimoine immobilier dans les DOM-TOM, les contribuables peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt direct sur l’année fiscale suivant l’investissement. Jusqu’à 38 % d’économies fiscales sont réalisables grâce à ce dispositif.

Les Monuments Historiques

Il est aussi possible pour les épargnants d’investir dans un immeuble classé Monuments Historiques auprès de l’ISMH. Non seulement cela permet de participer à la conservation de ce type de bâtiment, mais d’importantes réductions d’impôts sont également disponibles. On parle ici d’économies allant de 50 à 100 % du montant des rénovations effectuées.

Aux investisseurs de choisir ce qui conviendrait le mieux à leur profil et surtout à leurs besoins et leur capacité de placement. Ces dispositifs sont surtout l’idéal si les contribuables sont déjà fortement imposés.

Vous désirez vous faire entendre, inscrivez un message relativement à ce texte.

Les publications similaires de "Actus immo"

  1. 30 Avril 2021Lyon ou Clamart : comparaison des prix de l'immobilier168 visites
  2. 25 Fév. 2021Investissement SCPI : quels sont ses avantages ?220 visites
  3. 16 Fév. 2021Calculer la rentabilité d’un investissement LMNP251 visites
  4. 9 Fév. 2021Investissement immobilier : qu'est-ce qui a changé en 2021 ?226 visites
  5. 9 Nov. 2018Pourquoi certains considèrent que l'OPCI est l'avenir de la SCPI ?1277 visites
  6. 10 Fév. 2018Investissez sur le littoral1215 visites